En vedette

Portrait d’un jeune dracénois au parcours inspirant

François Cantepe

François Cantepe est un jeune homme de 23 ans, étudiant en comptabilité. Il se distingue par un parcours scolaire et associatif déjà remarquable. Sa présence active sur les réseaux sociaux et ses relais dans la presse locale, souvent aux côtés d’élus, a attiré notre attention. Nous l’avons donc rencontré. 

Rendez-vous était pris dans la brasserie « au Bureau », un des endroits très agréables de Draguignan pour « l’After work ».

Avec une présentation impeccable, souriant et ponctuel, il a déjà tous les bons codes.

Né en Turquie non loin des frontières avec l’Irak ou l’Iran, son histoire est celle d’un parcours d’adaptation à un nouveau pays, à une nouvelle langue, à une nouvelle culture. Arrivé en France à l’âge de 9 ans, le petit Fatih (devenu François en 2024) ne parlait pas français et provenait d’un milieu modeste. Il témoigne « vous savez  j’ai connu la vraie pauvreté. C’est pour cela que par mon travail j’ai décidé qu’ elle ne soit plus une fatalité ». 

Avec sérieux à l’école (notamment au collège Jean Rostand et au Lycée Léon Blum) et détermination, le jeune Fatih consacre ses efforts à s’intégrer à son nouveau pays. Il déclare en aimer tous les aspects. « Sa culture, ses paysages, ses villages et sa langue ». Du reste, quelle victoire sur le destin!  Quand François, va quelques années plus tard, gagner une belle seconde place sur le podium d’un concours régional d’éloquence organisé à Antibes par le Lions-Clubs International.

C’est grâce à ce premier contact avec le Lions-Clubs qu’il se verra proposer le défi de créer un club pour les jeunes de 18 à 30 ans à Draguignan. C’est ce qu’il fera, il deviendra même responsable du district 103 (4 Léo-clubs: Draguignan, Saint-Tropez, Cannes, Nice).

S’il a pu bénéficier du soutien de la « fondation un avenir ensemble » (voir infra), François Cantepe a indéniablement quelque chose en plus. Il est différent. Non par ses origines, mais par sa maturité, ses valeurs affichées, son ambition qui tranchent avec la plupart des jeunes de son âge. Peut-être par provocation, un quotidien régional lui a même prêté des ambitions présidentielles (source: Nice-Matin le 27/10/22)… 

Au-delà du bon mot, la clarté de ses idées et sa sincérité lui autorisent sans doute tous les possibles. Et même en politique, sans que cela fasse aujourd’hui partie de ses objectifs. « Je m’efforce de réaliser mes objectifs un par un, grâce à mon travail et à mon attitude positive et respectueuse ». Fidèle à cette ligne de conduite, Il dit se consacrer uniquement à ses études en alternance au sein du cabinet dracénois d’expertise comptable « In Extenso » et à son engagement associatif.

Un engagement associatif qui reflète bien sa philosophie héritée du fondateur du Lions Clubs, Melvin Jones : « on ne peut aller bien loin dans la vie, si l’on ne commence pas par faire quelque chose pour quelqu’un d’autre. » 

Avec le Léo-Club, le parlement régional de la jeunesse, sa participation au conseil municipal des jeunes de la ville de Draguignan (Var-Matin du 30/08/22)  il a voulu se mettre au service de son prochain. Cette envie d’aider, semble véritablement être une seconde nature chez ce jeune homme, qui ne manque ni d’à-propos ni de charisme.

François Cantepe qui est devenu officiellement français récemment, déroule un parcours scolaire sans fautes: obtention du bac professionnel Gestion Administration avec mention très bien au Lycée Professionnel Léon Blum à Draguignan. BTS, puis préparation d’une licence en vue d’obtenir un master et un doctorat pour devenir Expert-Comptable d’ici 4 ans.

Nous avons voulu faire ce portrait moins par curiosité de rencontrer ce jeune homme, amateur de Théâtre et de littérature, que par la volonté de mettre en lumière un parcours exemplaire et inspirant (pour les jeunes et les moins jeunes). Inspirant par cette détermination à définir des objectifs clairs et à se donner les moyens de les réaliser. Mais aussi pour cette capacité à s’intéresser aux autres, à aller vers les autres en adoptant une attitude positive et bienveillante.

Dans ce monde parfois désorientant pour la jeunesse et souvent individualiste dans lequel nous vivons, des exemples singuliers, comme celui de François sont probablement à mettre en lumière.

La fondation un avenir ensemble « agit pour la mobilité sociale de notre pays en proposant aux décorés de la nation (Légion d’honneur, Médaille militaire, ordre national du Mérite) de parrainer des élèves méritants et motivés. Ces élèves en situation socio-économique fragile sont suivis de la classe de Seconde jusqu’à leur insertion dans la vie professionnelle, associant contributions financières et programmes d’actions personnalisés de la part de la Fondation ».

Le parlement de la jeunesse. Organisé par la région sud il rassemble les lycéens, apprentis ou étudiants en formation professionnelle et en formation sanitaire et sociale âgés de 15 à 25 ans. C’est un laboratoire d’innovation. Les membres qui composent ce Parlement sont des porte-paroles de la jeunesse de la Région Sud. Les membres sont ainsi engagés dans une démarche citoyenne au sein d’un lieu d’expression et de réflexion qui permet aux jeunes de participer à la vie civique en contribuant aux décisions de la Région, par leurs travaux, leurs propositions et leurs projets.